08 octobre 2006

Que fait on en UPI ?

Je m'appelle Delphine, je suis enseignante du premier degré et je suis au collège Boris Vian depuis la rentrée 2006. J'accueille dans ma classe dix élèves: Sofiane, Baptiste, Hubert, Lynda, Nicolas, Chai, Rudy, Marvin, Elodie et Alison. Ces élèves sont intégrés dans des classes de 6ème, 5ème, 4ème et 3ème selon leur âge.
Dans la classe d'UPI, nous avons mis différents ateliers en place : l'atelier de théâtre (lecture de pièces, travail du vocabulaire, entraînement à la lecture théâtrale et expressive, improvisations...) ; l'atelier de poésie ( lecture de poèmes choisis par les élèves, récitation de poèmes, écriture de poèmes,...) ; l'atelier de discussion philosophique ( expression orale sur des thèmes philosophiques, les élèves apprennent à s'exprimer devant les autres, à écouter les autres, donner leur avis. Une synthèse écrite est ensuite demandée et affichée sur "le mur de la philosophie") et l'atelier d'écriture (les textes réalisés par les élèves seront bien évidemment mis en ligne sur le blog). J'espère que vous serez nombreux à venir nous lire et que vous y prendrez du plaisir.
                                                   Delphine

Posté par upiborisvian à 15:50 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


Commentaires sur Que fait on en UPI ?

    yoUPI!!

    bonjour,
    je suis instit, enfin professeur des écoles! et l'année prochaine je vais travailler dans une UPI des yvelines, je souhaite mettre en place une page web ou un blog (un site du collège existe déjà mais on n'y parle pas de l'UPI, hum... mais je compte bien que cela change!)et en cherchant des infos je suis tombée (aïe, aïe, aïe!!) sur votre site qui est vraiment génial, il y a Tout, de l'info,des idées, des échanges, alors je m'adresse à vous et peut-être un petit peu plus à Delphine, est-ce que "techniquement" c'est difficile ou compliqué ou long à mettre en place (je ne parle pas des contenus), car si je suis familière d'internet je ne suis pas non plus... informaticienne?
    merci d'avance pour votre réponse et ce qui est sûr, c'est que je vous mets en favoris car delphine à vraiment des idées sympas "d'exercices".
    PS : je n'ai pas intérêt à faire défaut te car sinon çà fiche mâle!!

    Posté par patricia, 25 mai 2009 à 10:57 | | Répondre
  • Bonjour,

    J'ai dû louper quelque chose, mais je ne vois pas dans quelle rubrique on explique ce qu'est une UPI et que celle de Boris Vian est spécialisée en Troubles du Langage ?

    Posté par frédérique, 16 octobre 2009 à 14:26 | | Répondre
  • drôle d'école!

    Je suis un peu étonné qu'à l'école,la principale préoccupation du professeur soit de faire faire du théâtre, de la poésie et de la philosophie.Est-ce qu'on gagne sa vie en faisant de la poésie? Je croyais que la philosophie ne s'enseignait qu'au lycée. Moi dans mon temps,on écrivait une dictée tous les jours et on ne faisait pas tant de fautes que maintenant.On connaissait ses tables de multiplication et la longueur de la Loire ainsi que sa source , choses très utiles quand on voyage.J'aimerais bien savoir , mademoiselle, l'avis de vos élèves sur vos méthodes pour le moins curieuses!

    Posté par Monsieur Mimile, 08 octobre 2006 à 19:37 | | Répondre
  • Réponse à Monsieur Mimile

    Cher Monsieur,
    Tout d’abord, je vous remercie pour vos encouragements.
    Deuxièmement, j’ai suivi vos conseils et j’ai profité de mes 30 minutes hebdomadaires de débat philosophique pour lire à mes élèves votre message et lancer le débat : A quoi vous sert les ateliers d’UPI ? Voilà une partie de leurs réponses.
    « Les différents ateliers nous permettent de nous exprimer, d’apprendre à nous exprimer, d’apprendre de nouveaux mots qui nous manquent lorsqu’on veut lancer une idée.
    Ils nous aident également à travailler l’imagination, à inventer des histoires.
    La récitation de poèmes et de pièces de théâtre nous pousse à travailler notre mémoire, ce qui nous sera certainement utile pour notre vie future.
    Le théâtre nous apprend à parler devant d’autres personnes, à gérer notre stress, ce qui nous rendra service lors d’entretiens professionnels. »
    Je tiens à préciser, qu’en plus des apprentissages menés lors des ateliers, les élèves doivent suivre l’enseignement des matières « traditionnelles » du collège ( français, mathématiques, histoire géo, SVT, musique, Arts plastiques, EPS, technologie, …). Mon rôle est de faciliter ces intégrations en m’assurant que les cours sont bien copiés, bien compris et bien mémorisés.
    En ce qui concerne les dictées et les tables de multiplication, je vous invite à consulter les différents sites sur la dyslexie afin de comprendre en quoi l’orthographe est une réelle difficulté pour ces enfants. Je ne pense pas que pratiquer quotidiennement une telle activité les valorise et les aide à reprendre confiance en eux.
    Enfin, concernant la pratique de la philosophie à l’école, je terminerai en citant ces quelques lignes : « Depuis la rentrée 2002, une demi-heure hebdomadaire de débat est inscrite à l’emploi du temps de toutes les classes primaires, ce qui lui donne un cadre institutionnel où elle peut se développer en lien avec les autres disciplines (français, disciplines d’éveil, activités artistiques). On peut donc dire que cet essor témoigne d’un besoin réel, voire d’une nécessité dans le monde contemporain où l’incertitude sur les valeurs fondamentales va de pair avec un ensemble d’urgences - démocratiques, sociales, écologiques- qui exigent une réflexion de chaque citoyen sur leurs finalités. C’est pourquoi certains ont pu parler d’un « droit à la philosophie »qui s’inscrirait dans le cadre des droits à la liberté d’opinion, d’expression et de pensée reconnus à l’enfant (articles 12, 13 et 14 de la Convention internationale des droits de l’enfant) ».

    Posté par delphfim, 09 octobre 2006 à 20:03 | | Répondre
  • Bravo

    Bravo Delphine, c'est le métier qui rentre! quelle belle argumentation.
    Je suis le blog de la classe et je dois dire que je suis très agrèablement surpris par les progrès et l'évolution des élèves.
    Voilà une UPI qui "roule" et ça fait plaisir n'en déplaise à quelques grincheux qui n'y connaissent rien en pédagogie et qui se permettent de critiquer des enseignants.
    Continuez!!!

    Posté par Christophe David, 11 octobre 2006 à 09:37 | | Répondre
  • Monsieur Mimile: cela fait quelques années que je suis à l'UPI et pour étre franc avec vous cela m'a assez déplu d'une part pour la philosophie , la poésie ... mais d'autre part cela a était tout de meme sympatique d'assisté au théatre voila je tenais à m'exprimer.
    BON COURRAGE A L'UPI!!!!!!

    Posté par mimile, 20 octobre 2006 à 21:01 | | Répondre
  • Bravo:)

    Je suis également enseignante en UPI en region parisienne. Je suis impressionnée par le blog alors bravo à vous et aux élèves.Bonne continuation

    Posté par del, 29 janvier 2007 à 22:51 | | Répondre
  • contenu des programmes

    Bonjour,
    Le niveau des matières traditionnelles est-il le même qu'en 6è, 5è, 4è ? Est-il possible ensuite de réintégrer le cycle classique 3è, 2de jusqu'aux bac E,S,L ?

    Posté par pommine, 27 mars 2007 à 11:24 | | Répondre
  • renseignements

    Bonjour
    Ma fille Julia va rentréee en UPI dans 2 an , mais j'ai une question de l'aprés UPI .
    Il y a peu de filles en UPI et donc peu de formation pour elles , que devient ces enfants ?
    Il y t il des integrations dans le milieu professionel ?
    Merci par avance pour vos reponses et bravo pour votre engagement.
    CDTL
    A ORTIZ

    Posté par SENGA, 13 avril 2007 à 08:42 | | Répondre
  • Renseignement

    Bon

    Posté par GENTIL, 01 octobre 2007 à 11:13 | | Répondre
Nouveau commentaire